LES AUTEURS

Anne Brugni    tumblr   Instagram

 

      Après des études à l’école d’arts appliqués de Lyon, elle consacre quelques années à un projet collectif d’impression

textile. Puis le destin la mènera jusqu’à Bruxelles, où elle s’essaiera à l’illustration pour le fanzine pour enfants Cuistax, avec lequel elle continue de collaborer.
 

      Elle fonde avec McCloud Zicmuse l’Hôtel rustique, chambre d’hôte, imprimerie typographique, maison d’édition et galerie.
Bonjour, son premier livre, est publié en 2014. Très remarqué dès sa sortie, il lui apporte une certaine reconnaissance dans le milieu du dessin, et de nombreuses opportunités s’offrent à elle.
Elle est invitée à exposer un peu partout, en France et en Belgique, et même en Chine. Elle est sollicitée par le Centre Pompidou à Paris, où elle fait des ateliers et participe à la web-série Mon oeil.

 

      Anne anime de nombreux ateliers et aime créer des projets avec d’autres artistes, musiciens, danseurs... Tout est point de départ à la créativité, à l’échange et au partage d’une pratique afin d’explorer des chemins nouveaux et faire surgir l’imprévu.
Chemin est publié en 2017, toujours chez L’Articho. En 2019 paraîtra un nouveau livre cette fois publié chez Les Grandes
Personnes : un pop-up réalisé avec l’ingénieur papier Philippe
Ug, toujours sur un texte de McCloud Zicmuse.

Bonjour-couv.jpg
chemin-couv-web.jpg

Anouk Ricard   Instagram

      Diplômée en 1995 de la fameuse section illustration des arts décoratifs de 
Strasbourg, elle se dirige naturellement vers ce domaine et publie des livres remarqués au Rouergue, un éditeur qui fait, à l'époque, évoluer le livre jeunesse.

    

      Mais c'est la BD qui l'intéresse avant tout. En 2004, elle crée Anna & Froga, une série qui trouvera sa place dans Capsule cosmique, un nouveau périodique de bd pour enfants qui hélas ne durera pas. Publiée en album chez Sarbacane, la série connaîtra un certain succès. Mais son travail séduit aussi ses pairs. Coqueluche du milieu, elle est sollicitée en permanence pour des récits courts à droite et à gauche. Professeur Toumi dans le journal Ferraille sera sa première bd adulte. Anouk Ricard alterne récits pour les petits ou les plus grands comme Coucous Bouzon chez Gallimard ou Plan-plan cul-cul dans la collection BD cul. Son humour basé sur des situations décalées, son univers rempli d'idiots sympathiques et de personnages névrosés séduit un public qui trouve là un humour fin au service d'histoires qui bien au-delà des gags parlent aux gens. On revit avec elle une version distanciée et drôle de notre quotidien.

GIF-1_edited.jpg
i-like-anouk-couv-1.jpg
Jeu.jpg

Shoboshobo   site   Instagram

      Mehdi Hercberg, de son vrai nom, est un dessinateur français issu de l’underground parisien. Il se fait connaître en réalisant des flyers pour des soirées. Très vite ses images circulent sur les réseaux sociaux. Il va gagner une reconnaissance internationale. Depuis, il voyage un peu partout pour exposer, faire des conférences ou des ateliers, qui représentent une grande partie de son activité.


      Il est enseignant à l’école d’arts appliqués Estienne. Mais au-delà de cette activité, importante pour lui, il n’a de cesse de participer à de nombreux projets d’atelier. Il est toujours enthousiaste à l’idée de faire partager ses idées, guidé par l’envie de proposer de nouvelles pistes graphiques, que ce soit à des adultes, des étudiants ou des enfants.

MSK-couv-credit-L'Articho-et-Shoboshobo-

Vincent Bouley    site

      Après des études d’arts graphiques au lycée Auguste-Renoir, il se lance dans la BD. Un art qu’il abandonne assez vite mais dont il gardera un côté humoristique et irrévérencieux.
Parti vivre à Berlin, il se tourne un temps vers l’installation puis vers la photo plasticienne.


      Grand chineur, il collecte les objets qui le touchent : du cheap au très ancien. Il en trafique certains pour les utiliser dans des mises en scène qu’il photographie, produisant des séries où le grotesque se mélange à l’horreur. Tout est factice dans son univers. Ce faux nous renvoie un reflet de la réalité comme une farce.


      Revenu à Paris, il rencontre Stéphane Camors, un forain avec qui il va sympathiser. Ce dernier lui commande quelques monstres pour un train fantôme. En 2013, après plusieurs années de collaboration, Vincent Bouley conçoit pour lui le train fantôme Thriller, une interprétation autour du célèbre clip de Michael Jackson. Une oeuvre significative de son amour pour l’art populaire trash.

Recueil-JoyeuxNoel-1.jpg

Chamo   Instagram

      Lors de ses études, elle travaille très régulièrement en tant qu' animatrice. Ce contact avec les enfants aura un rôle important dans son approche du livre. Après des études de textile à l’école Duperré, Chamo part étudier à Berlin et elle se consacre à l’illustration.


      De retour à Paris en 2006, elle décide de se plonger dans le rythme effréné et créatif de la capitale. Rapidement elle crée L’Articho, rejoint par son complice Yassine de Vos. Elle va initier avec lui de nombreux projets collectifs très différents : Free markets, boums pour enfants, ateliers, expositions, soirées. La revue Les cahiers de L’Articho est crée pour assouvir leur désir de travailler avec un maximum de dessinateurs. Elle produira aussi quelques livres personnels chez différents éditeurs jeunesse ( Thierry Magnier , Gallimard Giboulées ) quand son activité débordante lui laisse un peu de temps.


      En 2013, elle devient directrice de collection aux Fourmis rouges et travaille avec elles sur plusieurs projets, toujours collectifs. Elle signe au passage « Señor Nachos » un livre pour les tout petits dans la collection « Cubes » qu’elle dirige. Puis elle s’assoce en 2015 aux Requins marteaux pour gérer chez eux le label jeunesse sous le nom de L’Articho, qui deviendra une vrai maison d’édition peu de temps après. En parallèle, elle travaille en tant que libraire à la Sardine à lire, célèbre librairie parisienne dédié au monde de l’enfance. Elle se consacre aujourd’hui principalement à sa maison d’édition et renoue enfin, avec SSSerpent, avec son activité d’auteure illustratrice.
 

ssserpent-couv-web_edited.jpg
Rainbow-overdose-couv.png
cube-NACHOS.png

Vincent Mathy   Instagram

      Après des études à Saint-Luc à Bruxelles, Vincent Mathy débute en faisant de la BD. Dans la série pour enfant Ludo (Dupuis), il dessine l’inspecteur Castar : la BD dans la BD que que le personnage de Ludo lit en permanence.

Son dessin à l’époque est marqué par l’influence du dessinateur flamand Ever Meulen. Il réunit les mêmes qualités de stylisation très graphique. 

 

      Peu à peu, Il se détourne de la BD  pour se consacrer au livre jeunesse. Son dessin devient plus doux, plus plastique et va en se simplifiant. Il enchaine les commandes et travaille pour tous les âges, tous les éditeurs. 

Certains projets plus personnels se dégagent du lot comme La plus grande bataille de polochons du monde (Gallimard Giboulées) un album sans texte, ou Jojo & Co (Les fourmis rouges), un livre pensé pour les tout petits, public qu’il affectionne et qui correspond bien à son style graphique. 

 

      À partir de cette époque, il simplifie encore plus son dessin. Cette démarche va le pousser à une certaine radicalisation.

Il crée un système graphique basé sur des formes géométriques basiques qui rappelle l’univers du jouet en bois. Continuant ses recherches, il épure à la limite de l’abstraction.

 

      C’est un connaisseur du dessin et son approche graphique se nourrit de nombreuses influences : des affichistes aux grands maîtres du graphisme, en passant par le design ou les jouets.

Ce savoir a été mis en pratique à travers le festival liégeois Jungle dont il a été à la fois le co-fondateur et le directeur artistique. Il a eu à cœur de proposer une programmation transversale ou se mêlent livre jeunesse, design, graphisme, aires de jeux, affiche. Un généreux assemblage d’images à travers des expositions ou les différents éléments se répondent les uns les autres pour le plaisir des amateurs pointus, sans pour autant être hermétique pour le public néophyte.

McCloud Zicmuse    site   Instagram

 

      Après pas mal de pérégrinations, ce musicien américain exilé en Europe s’établit à Bruxelles, une ville dont il goûte le folklore local. Il a considérablement tourné depuis dix ans dans le circuit des musiques libres et improvisées sous différents noms, mais son projet le plus important reste le groupe pop expérimental Le Ton Mité. Songwriter à l’esprit fantaisiste, il mélange poésie, non-sens et considérations triviales dans une mixture qui n’appartient qu’à lui.

      Showman, espiègle sur scène, il sait aussi mettre cette énergie communicative au service d’un projet graphique. Ses mots simples, leur musicalité créent un contexte évocateur qui est un véritable incubateur d’images pour Anne Brugni.

Bonjour-couv.jpg
chemin-couv-web.jpg

Charline Collette   site   Instagram

      Après une enfance dans un petit village franc-comtois, Charline commence par étudier la gravure à l’école Estienne, puis la BD à Angoulême, et ensuite la sérigraphie aux Beaux-Arts de Paris puis l’illustration aux Arts décoratifs de Strasbourg, d’où elle sort diplômée en 2012. Après un dernier master à l’Institut d’études politiques de Strasbourg, elle termine ses études en 2013 et publie son premier livre illustré en janvier 2015 à L’École des loisirs.

      Bolide, publié en 2018, est son tout premier livre en tant qu’auteure-illustratrice.

 

      Parallèlement à son travail de dessinatrice, elle parcourt les routes d’Europe, du Jura à la Belgique en passant par l’Italie, avec son acolyte Myriam Raccah pour réaliser des films d’animation documentaires en papiers découpés. Le dernier en date traite du passé minier d’un petit village belge, et le prochain ira à la rencontre d’apprentis cuisiniers dans un lycée technique de l’Yonne.

BOLIDE-COUV-web.jpg

Maxime Galipienso   Instagram

      Dessinateur bordelais autodidacte ; il s’est fait remarquer en essaimant des images sur les réseaux sociaux. Son travail peut paraître classique au premier abord. De petites vignettes illustratives ou de grandes fresques bourrées de détails. Mais elles ont une particularité : son personnage fétiche, Aldo, le chien orange, qui se démultiplie à l’infini et envahit le panorama. Cette obsession pour ce sympathique chien au look rétro impose un style singulier. La répétition à outrance de cette figure crée une ambiance spéciale qui renouvelle le genre de la planche documentaire fantaisiste.

Christian Aubrun   Instagram

      Dessinateur issu du milieu de l’illustration jeunesse, Christian Aubrun s’est depuis consacré à une production d’images étonnantes, aussi sexuelles que biscornues. Des dessins assez fous à l’esthétique très personnelle, entre illustration jeunesse et estampe érotique.

fanzine-Christian.png

Delphine la Sardine   Instagram

      Marseillaise d’origine, elle monte à Paris pour travailler comme libraire. En 2006, elle crée sa librairie : La Sardine à Lire. Entre concept-store et librairie jeunesse, elle développe un univers personnel qui mélange de manière exigeante références pointues et populaires : jouets, bidules en plastique, livres importés et autres curiosités. En 2018, elle revend la librairie.

De plus en plus attirée par l’univers du livre illustré tchèque, elle devient en 2019 responsable de projet au Centre culturel tchèque à Paris.

Yassine de Vos   Instagram

      Il est difficile de résumer l’activité foisonnante et polymorphe de Yassine. Sa curiosité insatiable, tant en ce qui concerne les arts graphiques que la musique, le conduit à initier ou participer à de multiples projets dans ces domaines de prédilection.
Avec sa complice préférée Chamo, ils créent L’Articho pour assouvir leur envie de mener à bien des projets éditoriaux atypiques.

      Auteur de BD, il s’adonne au strip qu’il publie un peu partout sur le web ou dans la presse (Libération, Spirou, Fluide glacial, Psikopat). Ces séries de strips ont été par la suite publiées sous forme de recueils : Monsieur Strip chez Alter Comics et Une approche décontractée de l’histoire du graphisme aux éditions Le Monte-en-l’air.
      Grand ordonnateur des soirées Chocomix et Ghetto Tiers Monde, puis d’émissions musicales sur Radio Campus Paris, il initie les foules parisiennes à toutes sortes de musiques méconnues.

      De la création du festival off d’Angoulême en 1999, au blog Lezinfo.com ou de l’émission « Studio Articho », toujours sur Radio Campus Paris, il n’a de cesse de faire découvrir des images issues de tous horizons et d’en faire connaître les auteurs. Il participe aussi à l’organisation du Fanzines ! Festival, qui défend depuis 2010 à Paris les créations les plus pointues.


      Depuis dix ans, il élabore des ateliers et des spectacles participatifs. à travers des systèmes, des processus ludiques de création, il amène le public sans distinction d’âge à appréhender le dessin autrement. Ses ateliers sont programmés dans des festivals (Angoulême, Formula Bula) ou des lieux culturels comme la Gaîté lyrique, partenaire privilégié de nombreuses
expérimentations.

cube-PLOC.png
COUV-COUCHE-OK--.jpg